« Autres villes

         
Le site des sorties entre amis et rencontres amicales dans ta ville.
Nos Bons Plans »
Vacances inter OVS »
Grâce à ton aide, le site restera sympathique comme tu l'aimes !

Quel problème veux-tu soumettre à la communauté ?


Cette sortie est un doublon de :








Sortie n°1025091
Conf procès marie antoinette
Sponsor
Organisateur
Date de la sortie
Heure de début
Vendredi 13 Janvier 2017

Inscriptions & désinscriptions jusqu'à :
L'heure de la sortie
18:30
Descriptif de la sortie

je vous propose de m'accompagner pour écouter la conférence

 

le proces de Marie Antoinette étail-il nécessaire ?

 

par

 

Emanuel de WARESQUIEL

Cocktail-Conférence, 12 euros

Cocktail*conférence 6 euros pour les personnes restant diner

 

 

Réservation indispensable avant le 12 janvier 2017

Juger la reine Tallandier (septembre 2016)

 

Pour ce premier rendez-vous culturel de 2017, l’Auberge est fière de recevoir l’un des historiens français les plus érudits et les plus lus : Emmanuel de WARESQUIEL. Il a choisi

d’évoquer l’une des énigmes les plus opaques de la Révolution, l’un des moments paroxystiques de la Terreur : le procès de Marie-Antoinette qui ne cesse de susciter intérêt,

curiosité et discussions car cet épisode tragique constitue le reflet parfait d’une société où victimes et bourreaux n’ont plus aucune prise sur leur destin. Il était plus que temps de

pousser les portes d’un prétoire qui a vu une reine déchue, renvoyée à son passée et condamnée à la guillotine ; Emmanuel de WARESQUIEL lève tous les mystères...

Le livre. En pleine Terreur, il a fallu à la Révolution seulement trois jours et deux nuits, du 14 au 16 octobre 1793, pour

juger et exécuter Marie-Antoinette. Elle était condamnée d’avance ! Ce face-à-face dramatique entre l’ancienne reine de

France et ses juges dans la salle de la Liberté du Tribunal révolutionnaire de Paris tient tout à la fois du huis clos, du

dialogue de sourds et de l’épreuve de force. C’est bien sûr le procès d’une reine mais aussi celui d’une étrangère

(«l’Autrichienne »), c’est enfin celui d’une femme et d’une mère...

C’est certainement une soirée qui déclenchera beaucoup d’échanges et de débats car en examinant attentivement les minutes du

procès éclair de Marie-Antoinette, Emmanuel de Waresquiel raconte avec une puissance incroyable ces trois journées qui ont

profondément fracturé la société française, plongée dans un climat politique étouffant et gangrénée par des luttes de faction

inouïes et irréconciliables. De nombreuses questions se posent : est-ce que Marie-Antoinette a dû prendre des décisions

politiques dont le peuple français aurait eu à se plaindre ? En quoi, une fois la République proclamée le 21 septembre 1792 et

Louis XVI exécuté le 21 janvier 1793, menaçait-elle du fond de sa prison, l’ordre révolutionnaire nouveau ? Son procès fut-il

exigé par une intense mobilisation populaire ? Y avait-il des projets de la faire évader de la Conciergerie ? Emmanuel de

Waresquiel décrit ce procès avec un sens remarquable de la précision en s’appuyant sur des sources jusqu’alors inédites ; il

montre tour à tour l’accusée et ses accusateurs, leurs peurs, leurs courages et leurs certitudes mais aussi leurs fantasmes et leurs

haines. Ce procès n’est-il pas le miroir d’une société profondément manichéenne, comme si tout était dessiné en noir et blanc ?

Les hommes et les femmes, la vertu et la trahison, l’égalité et le privilège, la nation et l’Europe, la République et la monarchie. Au

cours de la soirée, Emmanuel de Waresquiel à l’érudition étonnante décrira le cadre et brossera le portrait des protagonistes de

ce procès hors-norme mais si court en vous faisant respirer l’atmosphère plus que lourde de ces trois jours de basculement

révolutionnaire. Vous découvrirez aussi qu’il ne s’interdit jamais de dévoiler au public des réflexions qu’éveille forcément chez

l’historien des 18ième et 19ième siècles, ce moment cataclysmique synonyme de changement irréversible. Un procès-miroir !

Emmanuel de WARESQUIEL est né à Paris le 21 novembre 1957. Il a suivi ses études en histoire à l’École Normale

Supérieure. Il est ingénieur de recherches à l’École Pratique des Hautes-Études. Aujourd’hui, il est considéré comme le

spécialiste de la France du 19ième siècle et plus généralement de l’Histoire des idées et des représentations de la

Révolution du début du 20ième siècle. Très vite, il s’est imposé comme l’un des historiens français les plus lus et dont la

qualité du travail est reconnue par l’ensemble des historiens et par un large public. Parmi ses ouvrages, on peut citer Le

Duc de Richelieu 1766-1822 (Perrin, 1990) qui obtient le Grand Prix Gobert de l’Académie Française, L’Histoire à

rebrousse-poil (Fayard, 2005, Collection Texto 2014) Cent-Jours, la tentation de l’impossible, mars-juillet 1815 (Fayard

2008, Texto, 2014), Félicie de Fauveau, portrait d’une artiste romantique (Robert Laffont, 2010). Il est aussi l’auteur de

deux célèbres biographies qui ont rencontré un succès phénoménal, Talleyrand, le prince immobile (Fayard, 2003,

Collection Texto, 2015), lauréat du Prix de la Fondation Napoléon et Fouché, les silences de la pieuvre (Tallandier, 2014),

élue meilleure biographie de l’année 2014 par le magazine Lire, Prix de France-Télévision, Prix du Mémorial d’Ajaccio,

Prix du Nouveau Cercle de l’Union, Prix André Castelot. En 2015, chez Tallandier, sort C’est la Révolution qui continue !

La Restauration 1814-1830. « Emmanuel de Waresquiel est certes historien mais il est entré dans le cercle restreint des authentiques

écrivains » : en une phrase, François Busnel, (la Grande Librairie) a tout dit et c’est certainement le plus beau compliment

qui puisse être fait à Emmanuel de Waresquiel qui promet une soirée passionnante et dense. Suivez-le sans hésiter !

Pour être informé régulièrement de nos événements, cliquez j’aime sur notre page

Facebook: http://www.facebook.com/laubergedelatreille

Pour recevoir nos invitations via Facebook, demander Christophe Lagorce en contact.

Prochaine Soirée culturelle: Mercredi 18 janvier avec Nathalie COLAS des FRANCS « Madame de Polignac : ange ou démon ? » 18 heures 45

à découper >>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> et à renvoyer par courrier >>>>>>>>>>>>>>>>>>

Coupon réponse à renvoyer à Réservation au nom de

Auberge de la Treille .............................

2, rue d’Amboise Nombre de personnes :

37 270 Saint-Martin-le-Beau Règlement joint au coupon-réponse à l’ordre de la Treille

PARTICIPATION 12 € - Cocktail-Conférence - / 6 € Cocktail-Conférence pour les personnes restant dîner

Possibilité de dîner à 21h : Entrée & plat : 31 €, Plat & Dessert : 29 €, Entrée & Plat & Dessert : 35 €

Réservation obligatoire au 02 47 50 67 17

Page 1 sur 1
 
Inscription pour plusieurs possible ?
Places
OuiEx: Pierre (+2)
10
Adresse exacte
Lieu de RDV
Pour connaitre le lieu précis du rendez-vous, connecte-toi !
Liste des inscrits (2/10 reste 8)
Sponsor
Liste d'attente
Personne
Pour t'inscrire à cette sortie, connecte-toi !
Sois le premier à poster un commentaire sur cette sortie !
Pour lire les commentaires ou en ajouter un, connecte-toi !
Pros : créez & placez votre publicité ici »

« Voir les autres

Viens discuter sur le forum


0.0321s